Les salons de la restauration : rencontres et partages

Temps de lecture estimé : 1 minute

Les salons de la restauration sont une occasion en or pour partager nos valeurs et savoir-faire, tout en prenant le pouls de la filière. 

Entre Omnivore à Paris, SIRHA Lyon et Food Hotel Tech Paris, nous nous sommes déplacés pour vous retrouver. Plus qu’un acte de présence ou un démarchage commercial, nous voulions aussi apprendre des autres et de leurs préoccupations. Il va sans dire : la responsabilité est sur toutes les lèvres. 

Des salons de la restauration tournés vers la RSE

Vous le savez si vous nous suivez assidûment. Nous défendons depuis toujours la Réservation Responsable. Cette notion de responsabilité est inscrite dans notre ADN depuis des années

Nous avons pris le temps d’interroger ceux qui venaient nous voir et le constat est sans appel. La Responsabilité, avec la crise de vocation, est le sujet qui fait parler. Et nous avons été étonnés de la variation des discours et des préoccupations :

  • La responsabilité du restaurateur en tant qu’employeur
  • La responsabilité du restaurateur en tant que commerçant de quartier
  • La responsabilité du restaurateur en tant qu’acheteur
  • La responsabilité du restaurateur en tant que citoyen
  • La responsabilité du restaurateur envers les générations futures

D’une manière générale, la responsabilité est vécue comme un questionnement sur l’impact du métier sur les personnes et sur l’environnement, impact immédiat ou dans le futur. 

Le doute comme moteur d’avancée

Vous pourriez vous dire que notre présence à ces salons sur la restauration est un pied de nez à nos valeurs. Qu’en tant qu’entreprise qui prône la Responsabilité, la durabilité et des modèles éthiques – comme la permaentreprise -, nous n’avons rien à faire dans ces salons qui sont une démonstration de l’hyper consommation. 

Oui, nous sommes un acteur technologique. Mais nos réflexions nous poussent à douter de notre propre modèle. De nous dire qu’ un ralentissement est possible, qu’un autre discours peut émerger. 

En interrogeant d’autres acteurs de la filière, nous nous rendons compte que ce doute est omniprésent. Entre le questionnement sur son action en tant que chef d’entreprise, la remise en question du modèle de travail qui n’attire plus les foules, son impact sur la société et l’environnement, le doute prévaut.

Notre mesure compensatoire lors des salons de la restauration 

Parce que nous nous questionnons sur notre modèle et que nous nous appliquons à conjuguer notre expertise avec nos valeurs, nous avons mis en place une « mesure compensatoire » lors des salons Omnivore et SIRHA Lyon. 

Notre module de réservation mis en place pour tous les restaurants partenaires était Responsable. Nous avons visé près de 6000 couverts, chaque réservation enclenchait directement un don à une des associations que nous parrainons. 

Partager notre expertise et notre savoir faire technique 

Pour les salons de la restauration de GL Events, Omnivore et SIRHA Lyon, nous avons mis la main à la patte. Partenaires techniques, nous avions aussi en charge les systèmes de notation pour les trois concours qui avaient lieu lors du SIRHA Lyon.

C’est d’ailleurs à ce moment que nous avons aussi remarqué que les concours changeaient de forme et s’intéressaient aux problématiques de l’époque. Un prix spécial, délivré à l’équipe de Colombie, récompensait son engagement sociétal. 

Notre prochain rendez-vous ? La sélection Bocuse d’Or France à Reims. Envoyez-nous un message pour recevoir une invitation, mais dépêchez-vous : le nombre de places est limité !

Restaurant - communication digitale