fbpx

Gaspillage alimentaire en restauration : une responsabilité partagée

 dans la catégorie Blog, No-show

Dans la restauration, 14% des achats de nourriture finissent à la poubelle. Or les restaurateurs n’aiment pas jeter. Lutter contre le gaspillage alimentaire passe par des actions en cuisine et l’éducation de la clientèle.

Il existe une journée anti-gaspillage alimentaire le 16 octobre. Très médiatisée ces dernières années, on y parle beaucoup des pratiques dans la restauration. Les professionnels du secteur, en restaurateurs responsables, n’ont pas attendu cette sensibilisation pour s’atteler au problème.

Limiter le gaspillage alimentaire : que font les restaurateurs responsables ?

La lutte contre le gaspillage alimentaire ne date pas d’hier dans les priorités des restaurateurs. Que ce soit en France ou ailleurs. Ainsi, en Grande Bretagne des repas à moitié prix sont proposés une heure avant la fermeture. Comment diminuer les tonnes d’aliments qui finissent à la poubelle ? Agissez sur votre gestion des stocks, écoutez vos clients et donnez une seconde vie aux restes. 

L’optimisation des stocks, premier pilier d’une gestion responsable 

  • Optimiser les achats : pensez à utiliser les même ingrédients pour plusieurs plats. 
  • Pratiquer la méthode FIFO : les stocks alimentaires se gèrent selon la célèbre méthode FIFO (First In First Out en anglais), premier entré, premier sorti. 
  • Gérer ses stocks avec des outils digitaux : la gestion des stocks en mode digital devient aujourd’hui un indispensable pour anticiper vos achats, calculer votre marge et recevoir des alertes. 
  • Estimer la fréquentation : une analyse de votre taux d’occupation moyen aide à prévoir vos achats. Des outils digitaux vous fournissent ces données.
  • Proposer une offre plus serrée : une carte moins fournie c’est moins d’ingrédients à stocker, et à jeter, si invendus.
  • Privilégier les produits à longue conservation : Un exemple ? Pour une salade de crudités, privilégiez les épinards crus à la laitue. Ils ont une durée de conservation plus longue.

Connaître sa clientèle, une solution pour moins gaspiller de nourriture

  • Ecouter les demandes des clients : un client demande de remplacer les frites par une purée? Ne lui servez pas l’ingrédient qu’il ne mangera pas.
  • Connaître les préférences et allergies de vos habitués : toute votre clientèle demande de remplacer les salsifis par des carottes ? Changez votre menu. Le Cardex vous donne des informations précieuses sur le profil des clients en terme de préférences et d’allergies.
  • Adapter les quantités : la majorité de vos tables ne finit pas l’assiette du saumon en bellevue ? Il est temps d’en réduire la portion.

Le restaurateur responsable donne une seconde vie aux aliments 

Les plats non consommés ne peuvent pas toujours repartir au réfrigérateur. Autant les donner. De même, les assiettes non finies peuvent constituer un second repas pour le client qui emporte ce qu’il n’a pas su finir. 

Donner une seconde vie à vos plats, c’est : 

  • Proposer aux clients de reprendre ses restes dans le fameux doggy bag.
  • S’abonner à une application de revente des invendus : vous gagnez un supplément de revenus et de nouveaux clients. TooGoodToGo reste une des plus populaires.
  • Donner vos excédents à des associations : un moyen d’apporter votre contribution à un monde davantage responsable.

Anti-gaspillage au restaurant avec Too Good To Go

Restaurateurs responsables, 3 pistes de réduction du gaspillage alimentaire 

L’idéal pour ne pas gaspiller serait de savoir à l’avance combien de personnes vont se restaurer chez vous. Les outils digitaux de gestion des réservations vous aident. 

Lutter contre le no-show, on responsabilise les clients

Le no-show, ce complice du gaspillage alimentaire, se gère. La solution ? Imposer le prépaiement. Expliquez aux clients que vous voulez réduire le gaspillage alimentaire par cette mesure. 

Repérer les profils à risque et en tenir compte

Grâce à votre Cardex, consultez l’historique des réservations de vos clients. Vous pourrez alors identifier les profils « à risque », ceux qui annulent régulièrement ou les spécialistes du no-show. A vous de les sensibiliser, avec bienveillance, aux conséquences de leurs actes.

Optimiser les tables grâce aux outils digitaux 

Une solution au gaspillage alimentaire passe par une occupation maximale des tables. Votre atout ? Les outils digitaux pour : 

  1. Multiplier les sources de réservation en ligne. Et pour gérer ces multiples canaux, utilisez le channel manager.      
  2. Mettre en place un système de liste d’attente. Un outil digital facilite la gestion de cette liste, de quoi compenser les annulations tardives.

Diminuer le gaspillage alimentaire, c’est agir en restaurateur responsable 

Entreprendre des actions anti-gaspillage fait de vous un restaurateur responsable. Vous pouvez même obtenir un label pour vos initiatives dans ce sens, le label Restaurant engagé anti-gaspi

Avec ou sans label, à vous de mettre en avant, dans votre communication, vos actions anti- gaspillage dans votre établissement. 

Guestonline dispose d’armes pour endiguer le gaspillage alimentaire. A commencer par le prépaiement en ligne, un moyen puissant de réduire les no-show et ses conséquences en terme de nourriture gaspillée.

Notre webinaire gratuit vous exposera « 🗑️ 6 conseils pratiques pour lutter contre le gaspillage alimentaire ». Deux sessions seront organisées : le 26 et le 28 novembre en partenariat avec l’acteur de caisse enregistreuse iKentoo (by Lightspeed). A suivre…   

Fatigués de gaspiller ?

Articles récents
Lutter contre les no-show au restaurant