fbpx

Table, menu, couvert : quel modèle de réservation choisir ?

 dans la catégorie Fonctionnalités

Réservation à la table, aux couverts, au menu. Quand la technologie aide la restauration pendant la crise sanitaire, et fait évoluer les modèles de réservation.

La vente à emporter, adoptée par de nombreuses enseignes, a demandé, rapidement, une adaptation des outils des restaurateurs pour communiquer et gérer ce nouveau canal de vente. D’autres solutions ont vu le jour, par contrainte ou darwinisme : liste d’attente, moteur de réservation intelligent, réservation par le menu et par la table, pour certains, cahier de rappel pour tous.

Certains d’entre vous nous le demandent : quel modèle de réservation choisir ? Table, menu ou couverts ?

La réservation par le menu, de circonstance

Le click & collect est irrémédiablement lié à la réservation par le menu. Ce n’est pas pour rien que TripAdvisor lance sa plateforme Menu Connect.

La réservation par le menu, c’est aussi le fonctionnement de base de la cuisine fantôme. Les clients se contentent de réserver ce qu’ils mangent puisqu’ils se passent de l’expérience du lieu, dans le restaurant. Ce faisant, les cuisines gèrent leurs stocks et leur production. Moins de gaspillage, plus de productivité. 

Réservation de restaurant par le menu - Guestonline

Exemple de réservation de table par le menu via le module Guestonline.

Mais la réservation par le menu, on l’a vu au déconfinement, peut devenir un modèle durable, quand nous rouvrirons. Prenons un exemple : aux fêtes de fin d’année, les enseignes créent des menus de circonstance et intègrent dans la réservation tables ET menus.  

Le gain de temps en cuisine et d’expérience en salle est énorme avec ce modèle de réservation : dès l’accueil du client, le personnel de salle peut se concentrer sur les détails et la relation client, en sachant au préalable les goûts et choix des convives.

Souvent associé à ce modèle, le prépaiement ou l’empreinte bancaire a tendance parfois à faire hésiter l’un ou l’autre potentiel client. Tant pis pour eux : ceux qui apprécient votre menu ne rechigneront pas à s’engager dans leur achat. Ils ne le font pas pour une réservation d’hôtel ou une semaine de vacances. 

Il est important que nous protégions notre activité et quand les clients voient le restaurant, tout le travail que nous fournissons, ils comprennent parfaitement. Depuis l’instauration du prépaiement, les no-shows ont complètement disparu.

Alexandre Mazzia - Restaurant AM **

Alexandre Mazzia – Restaurant AM **

La réservation par les couverts, classique ? 

Le modèle de réservation au couvert est le modèle classique. Le restaurateur prend les réservations au nombre de couverts, et organise ses salles en fonction. 

Dans la mesure où les réservations au couvert ne tiennent pas compte du plan de salle et des tables, le taux de remplissage n’est pas optimisé. 

Or l’heure étant à la rationalisation — pas uniquement à cause de la crise : de manière générale, la filière se tourne vers plus d’économie de ressources et de moyens — le modèle classique est en train de perdre du terrain. Bientôt, le nouveau classique sera de miser sur l’optimisation à tous niveaux…. 

C’est en cela que la réservation à la table a du bon.

La réservation à la table, toujours pratique

Entre les fermetures imposées par la COVID 19, et donc, plus particulièrement, à chaque réouverture des restaurants, les chefs et le personnel de salle ont un impératif : chaque table occupée compte. Ainsi naquit le modèle de la réservation par la table ? Non pas à cause du COVID, mais suite à cette mouvance de vouloir, en effet, optimiser la gestion du restaurant.

Le modèle de la réservation à la table est plus intelligent. Dans notre système, par exemple, le moteur de réservation va proposer au restaurateur le meilleur assemblage de table possible pour maximiser le nombre de couverts et occuper chaque chaise. La configuration avancée permet ainsi de ne pas devoir sans cesse changer le plan de salle et de rajouter ou enlever des tables. En cette période de distanciation sociale, il suffit d’adapter les paramètres.

Ne crions pas au loup, cependant. Si la traditionnelle réservation par le couvert voit poindre des modèles alternatifs, plus légers et agiles, elle ne risque pas de disparaître de si tôt. Dès la réouverture — et on l’a vu en juin dernier — les clients apprécient retrouver « leur table », “avec leurs convives », dans « leur restaurant ».

Cette fonctionnalité a été déployée en bêta test chez plusieurs restaurateurs depuis le début de l’année. Les résultats sont sans appel, le gain de temps est énorme et nous avons observé +13% de taux d’occupation moyen par table par service.

Notre solution de réservation permet d’exploiter ces trois types de réservation : menu, couvert et table. Et procure toutes les fonctionnalités nécessaires pour protéger vos convives et votre personnel, en cette période trouble. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’une démo.

Articles récents
La réservation intégrée à la vente à emporter - Guestonline