fbpx

[Webinaire #enplace] Comment gérer vos flux de réservations avec les contraintes de la réouverture ?

 dans la catégorie Covid-19

Je vous remercie pour votre participation au webinaire “Comment gérer vos flux de réservations avec les contraintes de la réouverture ?”.

Une partie des restaurants devrait rouvrir le 02 juin prochain, alors que la France entamera la deuxième phase du déconfinement. Dans l’attente des consignes officielles, le milieu s’attend à devoir adapter son activité. Les contraintes sanitaires et les flux de réservations devraient être au centre des enjeux.

Je vous invite à voir le REPLAY.

Webinaire 4 #enplace live Guestonline

Un petit rappel sur les points fondamentaux que nous avons soulevés ?

  • Les chiffres à retenir : les enseignes pourraient avoir une capacité d’accueil de 50 à 70%, compte-tenu des nouvelles consignes sanitaires. Une étude menée par API&YOU indique que plus de 80% des consommateurs souhaitent tout de même retourner au restaurant, et 54% continueront de commander des plats à emporter.
  • L’exemple des hôtels : il est désormais rare de se rendre dans un hôtel sans réservation au préalable. Les restaurants pourraient bien prendre le même chemin, même si celle-ci ne serait pas obligatoire. Les hôtels ont été les précurseurs de la réservation en ligne, que ce soit pour les chambres ou les services proposés en annexe (spa, salles de réunions). Les clients ont pris l’habitude de passer par les sites des établissements pour réserver. Un projet comme la Réservation Responsable va plus loin en proposant de faire une bonne action à chaque réservation.
  • Adapter son offre : pendant le confinement, la politique d’annulation et de report des restaurants a été scrutée par beaucoup de clients soucieux de ne pas perdre leurs réservations ou encore leurs coffrets cadeaux. Ces derniers ont connu un réel succès pendant le confinement, leur flexibilité dans le temps étant très appréciée. Les bons cadeaux périmés seront prolongés, les anciennes réservations pourront être reportées selon le souhait du client. Les restaurants doivent impérativement renouer un lien avec leur clientèle et cela passe par un accueil personnalisé, un site internet régulièrement mis à jour avec les dispositions sanitaires affichées… Mais aussi des réseaux sociaux actifs, et un fichier clients bien tenu.
  • La garantie bancaire pour rassurer : en cas de “no-show”, la table ne pourra pas être redonnée, ce qui pourrait poser souci dans cette période délicate. L’idée générale reste d’attendre la réouverture, et d’analyser le comportement des clients avant de démocratiser cet acte. Une garantie bancaire n’est pas forcément nécessaire pour un restaurant ou une brasserie qui a beaucoup de passage. Néanmoins, laisser son empreinte bancaire pourrait rassurer à la fois l’enseigne, qui serait certaine de ne pas perdre d’argent en cas de “no-show”, mais aussi le client, qui serait assuré de ce fait d’avoir une table.
Les nouvelles contraintes sanitaires qui accompagneront la réouverture des restaurants ne devraient pas empêcher le retour des clients sur place. Chaque enseigne va devoir gérer le flux de réservations et s’adapter au mieux à la situation. Un bon fichier clients, ainsi qu’une e-réputation bien travaillée peuvent faire la différence. C’est le sujet que nous aborderons jeudi, à l’occasion de notre dernier webinaire.

Vous pouvez encore vous inscrire ici, à jeudi !

Antoine Girard
Directeur général de Guestonline

Signature Antoine Girard

Articles récents
Webinaire #5 l #enplace Fichier clients et e-réputation restaurant