fbpx

Nous sommes tous devenus des startups

 dans la catégorie Covid-19

La crise nous frappe de près. Chaque semaine qui passe, nous comprenons à quel point nous avons changé de dimension. D’une consommation perpétuelle, nous sommes passés à un confinement temporaire. Qui n’en finit pas de se prolonger. 

Chaque semaine, nous éprouvons de nouveaux sentiments, explorons de nouvelles idées ou tentons d’articuler de nouveaux projets. On fonctionne en mode agile depuis le début de notre histoire, chez Guestonline. Et en remote aussi. Du coup, très vite, on a voulu y voir clair dans tout ce brouillard. Et agir. Mais je vous le concède humblement : quand il faut changer de logiciel — traduisez : d’espace-temps, même un éditeur de solution en ligne de réservation y perd ses octets. Entre découragement, regain d’énergie, clairvoyance, surprise, remise en question, je veux surtout éviter : 1. Toute récupération commerciale, 2. Une prise de parole qui ferait bruit. 

Mais le silence n’est pas une réponse non plus. Car il rompt le lien social. Alors, voilà. Je peux déjà vous annoncer ces modestes nouvelles : 

Même en confinement, en pause forcée, l’équipe (même réduite) oeuvre pour continuer de jouer un rôle dans la vie des restaurants — oserais-je dire : dans votre survie. 

Nous avons préparé le projet En Place, qui consiste à une une série de webinaires, animés avec nos partenaires, pour vous aider à préparer la réouverture prochaine de votre restaurant.

Nous avons pratiqué l’exercice difficile de répondre au questionnaire de Bruno Latour, qui propose d’imaginer des gestes barrières contre le retour à la production d’avant-crise. Difficile, disais-je. Et donc nous avons aussi essayé de transposer ce questionnaire à la réalité de notre filière à nous. Si l’exercice vous intéresse, vous pouvez remplir le questionnaire. D’autant qu’il nous aidera à mieux anticiper à quelle sauce vous mitonnerez votre recette de la filière restauration, demain.

Nous avons donné un petit coup de pouce financier à La Tablée des Chefs, notre partenaire de Réservation Responsable pour contribuer à leur achat des barquettes pour livrer les repas aux sans-abris de l’opération « Les cuisines solidaires ». 

Ce n’est pas tout : nous avons d’autres projets, mais dans des fourneaux partagés, avec d’autres acteurs de la filière. Et du coup, on attend que tout le monde ait fini sa mise en place pour vous informer et vous embarquer dans notre grande cuisine. 

D’ici là, portez-vous bien.
A très vite,

Antoine.

Signature Antoine Girard

Articles récents
Fichiers clients restaurant, pousser les mursRestaurants en confinement : la vente à emporter est-elle la solution ?