fbpx

Mathilde Favre d’Anne, en route pour la finale du Trophée des Maîtres d’hôtel

 dans la catégorie Actualités, Blog

Mathilde Favre d’Anne est la responsable du restaurant éponyme. Son mari, Pascal, en est le Chef. Cette année, la jeune femme participe au Trophée du Maître d’Hôtel dont Guestonline est partenaire. En septembre dernier, elle a été sélectionnée pour participer à la finale, qui se déroulera au SIRHA Lyon, le 26 janvier 2019. Elle nous raconte son parcours de responsable de salle, le trophée, et nous parle de son statut de femme dans les métiers de la restauration. Cerise sur le gâteau, Le Favre d’Anne utilise Guestonline pour gérer ses réservations en ligne et lutter contre les no-shows dans le restaurant. Interview…

Le Favre d’Anne est un “loft culinaire, né des verbes recevoir, accueillir, partager, se relaxer, déguster…” Créé en 2006, le restaurant a déménagé du Quai des Carmes, à Angers, pour rouvrir il y a 3 ans 21 boulevard Foch, au premier étage de l’Hôtel 21. La structure est plus petite, une vingtaine de couverts, pour une ambiance plus intimiste et chaleureuse avec une cuisine ouverte.

En 2008, Le Favre d’Anne a décroché une première étoile, et après le changement d’adresse, récupéré celle-ci dès 2016.

Mathilde, pouvez-vous vous présenter ?

Pascal et moi nous sommes rencontrés à l’école hôtelière de Thonon-les-Bains. Nous étions alors tous les deux en cuisine. Quand nous avons commencé à travailler ensemble, je suis passée en salle. J’aime être en contact direct avec les clients, partager mes connaissances et tout ce que l’on peut faire de beau dans ce métier.

Pourquoi concourir au Trophée du Maître d’Hôtel ?

Les métiers de salle sont très difficiles et exigeants. Nous avons du mal à trouver du personnel. Un collègue angevin avait participé à la finale il y a deux ans. Il m’a poussée à m’inscrire.

Il est important de mettre ces métiers en lumière et de transmettre aux plus jeunes.

Une fois la première étape de sélection validée, j’ai du m’engager à travailler plus précisément pour la demi-finale. Notre métier englobe tellement de savoirs et de connaissances ! Je me suis replongée dans les livres et dans la pratique du bar, du flambage… C’était à la fois amusant et intéressant.

Maintenant, je travaille pour la finale. Je vais faire de mon mieux, me préparer mentalement.

Seulement deux femmes étaient présentes en demi-finale

Il est vrai que nous sommes peu de femmes. Je ne sais pas trop pourquoi mais on travaille pour pallier ça. Il est important de retrouver de la parité. Une autre jeune concurrente a participé à la demi-finale. Elle a produit de belles présentations. Je pense que mon expérience a fait la différence.

Ce concours met notre métier en avant.

Les concurrents ne viennent pas que de grandes maisons ; les gérants propriétaires comme nous peuvent aussi obtenir de grandes victoires, même si la bagarre est rude.

Parlez-nous de votre utilisation de Guestonline

Nous utilisons Guestonline depuis septembre  2018 pour la réservation en ligne et surtout pour la gestion des no-show. Ces clients qui réservent et ne viennent pas sans même prendre la peine de nous avertir sont une vraie problématique pour la restauration. Nous ne servons qu’une vingtaine de couverts par service. Une table qui ne vient pas représente une grosse perte.

Guestonline nous sert également à identifier nos clients, à savoir s’ils sont déjà venus, si c’est leur anniversaire…

Les nouvelles technologies font partie des métiers de salle, de l’accueil. On doit connaître nos clients pour anticiper leur venue. Un convive est toujours ravi quand on lui porte un attention particulière, qu’on fait un petit geste.

*****

Merci beaucoup Mathilde Favre d’Anne de nous avoir consacré de votre temps. Toute l’équipe Guestonline vous envoie toutes les bonnes ondes possibles pour la finale du Trophée du Maître d’Hôtel ! Nous serons là avec vous…

Les autres finalistes : Nicolas Giraud, Sébastien Candusso, Benoît Brochard, Xavier Gonet & Matthieu Nectoux ! Rendez-vous au Sirha pour une finale exceptionnelle !

Et pour découvrir le Favre d’Anne :

Le Favre d’Anne

21 boulevard Foch

49100 Angers

 

 

Articles récents
Benoit Brochard, restaurant le Bon Bon