Vente à emporter durable, un oxymore ?

Manger mieux, local, sans déchets, un enjeu de taille pour les restaurants. Même dans la vente à emporter, une approche durable est possible. Et louable.

D’un côté, le contexte difficile du confinement a amené les restaurants à repenser leur mode de fonctionnement et à opter pour la vente à emporter. De l’autre, les tendances de consommation ont évolué vers une alimentation toujours plus durable. Comment concilier les deux ?

Une vente à emporter durable, comment ?

Comment la vente à emporter, seul moyen pour les restaurants d’exister avant la réouverture, peut porter les valeurs durables du chef et de ses équipes ? Emballages propres et recyclables, produits locaux, transparence, … voilà trois leviers sur lesquels les restaurants peuvent se reposer.

Click & Collect, et zéro plastique

Depuis le 1e janvier 2020, les restaurants n’ont plus le droit de distribuer des gobelets ou verres en plastique, et des assiettes jetables en plastique.

Edenred

Avec l’explosion de la vente à emporter, l’emballage est le premier vecteur de communication. Il est la vitrine des restaurants.  Or l’utilisation du plastique unique dans les restaurants est interdite depuis le 01 janvier 2020. 

L’emballage durable ou le tout-réutilisable ?

Fort heureusement, les alternatives au plastique unique sont légion, à commencer par les matériaux recyclables. Couverts en bois, boîtes à bento et bocaux, boîtes menu en carton, bols en bambou, … Certains restaurants proposent même des emballages… comestibles. 

Puisque vos emballages, c’est aussi votre image, pensez-les dans une logique durable : proscrivez les ustensiles à usage unique (interdits de toute façon). 

Certes, ces choix ont un coût, à prendre en compte dans le prix du menu. Mais comme nous le disions, l’investissement contribue à promouvoir positivement votre image. Et de sensibiliser vos clients à leur, à notre impact environnemental à tous.

Communiquez sur la proximité

Une restauration responsable implique de se mettre au service d’une alimentation saine. En privilégiant l’approvisionnement de proximité, ainsi que la qualité des produits. Et si c’était le moment de repenser votre vente à emporter ?

92 % des consommateurs se disent prêts à consommer plus de produits locaux.

Havas Paris

La vente à emporter valorise le circuit court

À table, les clients souhaitent vivre une expérience agréable, et le bien manger en fait partie. C’est pareil à la maison. La limitation des déplacements pousse les gens à privilégier les enseignes à proximité. Et malgré une offre plus restreinte, le client est heureux de soutenir les restaurants locaux. Les chefs, à leur tour, apprécient d’accueillir une nouvelle clientèle. 

Cette proximité offre plusieurs avantages :

  • elle favorise le circuit court, qui fait vivre les fournisseurs locaux
  • elle réduit l’empreinte carbone des personnels de restaurant et des clients
  • elle renforce le tissu et le lien local
  • elle rassure les enseignes et les consommateurs

Le premier baromètre de la transition alimentaire réalisé par Opinionway pour Max Havelaar France révèle que les Français sont de plus en plus attachés au caractère environnemental et éthique de la nourriture.

La Croix

Intégrez cette dimension de proximité dans votre communication sur la vente à emporter. Vos clients friands d’une nourriture de qualité, associent la proximité à la valorisation des produits. Et les producteurs de votre région vous rendront votre fidélité en contribuant à votre notoriété, sur les réseaux sociaux notamment.

La transparence, source de confiance

La vente à emporter zéro déchet est loin d’être majoritaire dans la filière. Même si quelques initiatives sont déjà bien en place, comme ces labels qui attestent de la démarche responsable des restaurants. Bien sûr, si vous disposez d’un tel label, mettez-le en avant. Le label Ecotable permet par exemple aux restaurants les plus durables d’être valorisés, et au grand public de les identifier. Ils étaient notamment présents avec nous sur la Grande Scène Omnivore en octobre dernier.

Votre vente à emporter n’est pas 100% responsable ? Vous avez dû investir ce canal de vente à la hâte, sans pouvoir comparer les offres et fournisseurs en packaging, notamment ? Pas de panique. Partagez avec votre communauté vos questions, vos recherches, votre « work in progress ». Demandez-leur ce qu’ils pensent de vos efforts responsables.

On ne pourra jamais vous reprocher d’adopter une démarche responsable, en constante progression. Votre communauté appréciera que vous fassiez des efforts pour aller dans le bon sens. 

Chez Guestonline, nous adoptons aussi une démarche responsable dans notre métier d’éditeur de logiciel. Ainsi, nous prônons le low, good, food tech, le saviez-vous ?

Stratégie rentabiliser vente à emporter restaurant - Guestonline Académie Formation Vente à Emporter - Guestonline Académie