fbpx

Digitalisation : comment utiliser au mieux cette aide de 500 euros ?

 dans la catégorie Académie

Le gouvernement propose une aide de 500 euros pour aider les restaurants à se digitaliser. Comment prioriser, choisir les bons outils ? 

Plus que jamais, le digital est un enjeu incontournable pour les restaurants.  Le gouvernement l’a compris, puisqu’il va accompagner les établissements dans ce processus de digitalisation. Et propose une aide de 500 euros max. dans le cadre de la digitalisation des entreprises, notamment en restauration. Cette aide sera remboursable sur facture dès janvier 2021. 

Sans perspective de réouverture, le numérique est la meilleure arme des enseignes. Mais que propose concrètement une telle aide de 500 euros ? Un soutien dans les piliers suivants :

  1. communiquer avec le clients
  2. développer son site marchand
  3. être référencé sur une plateforme
  4. proposer un paiement en ligne 
  5. proposer un service de livraison 

Ces 5 stratégies reposent sur des outils digitaux. C’est pourquoi nous vous en parlons, en tant qu’éditeurs d’un logiciel de réservation, avec prépaiement, click and collect et gestion clients.

Prioriser pour mieux rentabiliser votre aide de 500 euros

Pour s’assurer d’utiliser au mieux l’aide de 500 euros, chaque enseigne peut, préalablement, faire, un petit bilan de son niveau de digitalisation.

Quant aux établissements qui n’ont pas encore pris (vraiment) le pli de la transformation digitale, nous conseillons de réfléchir aux meilleurs moyens par lesquels ils adopteraient le plus aisément un premier outil digital.

A quoi vous utiliserez votre aide de 500 euros ?

Les 5 piliers soutenus par l’aide financière de 500 euros du gouvernement sont — littéralement — les piliers d’une digitalisation de toute enseigne dans la restauration. Pour vous aider à vous orienter dans votre choix d’investissement, nous proposons d’expliciter et illustrer chacun de ces piliers.

Garder le lien avec les clients

Les solutions sont nombreuses pour entretenir le lien avec le client. Le but est de développer une relation de confiance et de proximité avec votre communauté. Une fois que vous avez défini votre stratégie de communication numérique, réfléchissez aux outils digitaux les plus efficaces.

  • Une newsletter régulière
  • Une campagne d’e-mailing ou SMS ciblée
  • Une fiche Google My Business à jour
  • Des réseaux sociaux actifs

Développer un site marchand

C’est le premier pas vers une digitalisation réussie. Trop de restaurants se servent encore de leur site internet comme d’une simple vitrine. Les clients ne veulent plus passer par des intermédiaires : si le menu leur plaît, ils veulent avoir la possibilité de commander directement. 

Le confinement est le bon moment pour embrasser les outils numériques. La création d’une plateforme en ligne va faciliter l’organisation de votre établissement.

  • Optimisation de la gestion des stocks
  • Meilleure organisation de l’équipe présente sur place
  • Augmentation de la clientèle de proximité
  • Adaptation à la situation (confinement, couvre-feu, fermeture totale)

Le référencement, un atout majeur

La concurrence est rude dans la restauration. Elle l’est tout autant dans le digital, où un bon référencement peut faire la différence. La fiche Google My Business doit être mise à jour régulièrement. Le site internet, adapté et moderne. Répondre aux avis clients ou aux questions est un bon point.

Le référencement sur une place de marché est un choix stratégique souvent payant. Les market places permettent de toucher un nouveau public, c’est une visibilité qui est bonne à prendre en période de confinement. 

Attention : ces plateformes prennent souvent une commission sur le chiffre d’affaires. Les données clients ne sont pas autant protégées que sur un site qui tient à son indépendance, et surtout à leur confidentialité.

Le paiement en ligne, sûr et efficace

Le digital permet d’augmenter les ventes, il faut aller jusqu’au bout du processus. Les clients doivent payer pour valider leur commande. C’est à la fois un gain de temps, pour le restaurant et le client. C’est une manière de renforcer le protocole sanitaire, en limitant au maximum les contacts. C’est aussi un moyen de sécuriser les transactions et d’éviter le gaspillage alimentaire.

La livraison, pour diversifier son offre

La livraison permet de maximiser l’expérience client dans l’offre click and collect et, sans doute, d’augmenter la conversion. Elle est, grâce au digital, un prolongement presque évident de la vente à emporter. Et permet aux clients de tout gérer depuis leur salon : commande, paiement, heure de livraison. 

Il faut prendre en compte la commission prise par les plateformes avec lesquelles vous allez vous associer.

Retrouver l’ensemble des aides par région sur le site officiel du gouvernement lié à la transformation numérique des entreprises.

Vous avez besoin d’aide pour gérer ce confinement, et penser à l’après ? Nous pouvons vous l’apporter. N’hésitez pas à nous contacter. 

Articles récents
Communication client restaurant confinement - Guestonline Académie Gérer un restaurant en plein covid - comment garder le lien ? - Guestonline Académie